."/>
  Jean Labre (photos M. Vicent-Roubert)Tous les harmonicas
du Monde ...
 
English version English version
 


Accueil


Nouvelles


Articles


Biographie


Boutique


Contact

 
 


Edito

 

Planète Blues
"Le Blues c'est la vie et la vie c'est le Blues. Cela va du premier pleur de l'enfant nouveau né au dernier hoquet de l'homme qui meurt. C'est la vérité de l'existence."The Blues is Life". Tout est dit dans ce beau livre de Victoria Spivey.

Blues... BB King vient de nous quitter. La planète Blues est en deuil.

Le bluesman a cette particularité de vivre le blues avec deux supports complémentaires qui sont à la fois la voix et l'instrument. Par chance la guitare est un instrument polyphonique, de ce fait une simple guitare peut remplacer tout un orchestre. BB King en a fait l'éclatante démonstration durant des décennies. "L'homme a besoin de passion pour exister" nous disait Goethe... Baby Blues* en est la parfaite illustration.

Depuis les origines, il y a près de deux siècles, le blues est devenu peu à peu une simple littérature chantée issue d'une communauté éprouvée, une philosophie en liberté, un art de vivre que la musique rock répandra plus tard sur toute la planète.
L'harmonica n'interviendra que vers la fin du XIXème siècle, apportant dès lors un plus à l'éventail de la panoplie des bluesmen, receuillant d'emblée un vif succès, il portera désormais le nom de "Mississipi Saxo".

A Memphis, dans Beale street, il existe un lieu culte, le "BB King Blues Club"... Espace magique dans lequel BB King et ses prédecesseurs ont laissé depuis des lustres une empreinte indélébile. Lieu proclamé "National Historic Landmark" (site historique national), en 1966 aux USA.
A l'instar de Hollywood Boulevard à Los Angeles, il existe sur le trottoir de Beale street un "Walk of Fame" (chemin des célébrités), dalles sur lesquelles apparaissent les noms de BB King, Little Walter, Sonny Boy Williamson, le King Elvis, plus récemment celui de Pete Pedersen... et tant d'autres.

On ressort du BB King Blues Club ouïe et palais comblés, en ce lieu dans lequel blues et "Lips Making Ribs", barbecue créole, se confondent à merveille.
Oui, la planète Blues se porte bien, merci.

Mais BB King n'est plus... Lucille, sa guitare, est désormais orpheline.

Jean Labre

*Ainsi surnommé affectueusement dans le monde du blues depuis son enfance.
Paru le 20 mai 2015

 

Copyright © Jean Labre 2005-17 - Mis à jour le 21 octobre 2017 -